HAMLET

Ce spectacle creuse les tréfonds des relations sociales et familiales avec l’insouciance du saltimbanque.
À l’instar des fossoyeurs de Shakespeare, nous exhumons l’histoire d’Hamlet.

Jongler avec les mots, jongler avec les corps, jongler avec la mort…
Du mystère de l’inconscience à la rêverie consciente, Hamlet questionne l’être dans l’absence.
La question du choix : montrer ou cacher ? Cacher ou montrer ? Dévoiler ou enfouir ?
Des corps perdus s’animent grâce des forces mystérieuses et passionnelles.
Ils figurent l’effroyable, le risible, la beauté, l’éphémère, dans un souffle venu d’ailleurs…

Au centre du plateau, il y a un plateau, au centre de ce plateau il y a un espace vide : c’est un trou, un espace de mystère et d’imagination,
un trou noir duquel jaillissent les corps, les intrigues et les évidences posthumes de la pièce.

Dès que l’on y rentre ou que l’on en sort, une histoire naît. Comment à travers le trou faire exister l’endroit d’où l’on vient, et l’endroit où l’on va ?
L’origine du monde, l’anti-chambre de l’espace tragique, une arène, la mer du nord, l’oreille, la bouche, le sexe, l’ignorance, le miroir d’Hamlet,
la rivière dans laquelle se noie Ophélie, une tombe, une porte, un lieu de vie ou de passage…
On y porte des corps, on s’y noie, on y plonge, on en sort, on s’en sort ? On y retourne.

Mots-clefs : , , , , , ,

Cie Sisyphe Heureux

114 bvd Gabriel Peri
94500 - Champigny-sur-Marne
tél. 01 47 06 23 03