FORCLOSE

C’est l’image d’un corps interdit. Une allégorie qui découpe l’espace en nous plongeant dans un univers presque hors du réel.La danseuse en ombres chinoises nous conduit vers une évasion imaginaire. Sa silhouette nous pose des questions, et sa réponse millimétrée s’incarne par la rétroprojection, soutenue par des objets vidéo mobiles. La perspective de cet espace qui tourne autour d’ « elle », révèle une esthétique naïve et onirique, comme un point fixe autour duquel gravite, pourtant, un univers sordide.

Si l’on écrit qu’il s’agit d’une esclave du sexe, sa première image sera celle d’une insatiable nymphomane, cynique à propos des hommes.
Si l’on dit : « mais NON ! elle y est contrainte ! », alors elle nous apparaîtra comme masochiste. On rentre dans l’intimité du corps d’une femme, dont elle est défaite.
Non, ça n’est pas sa chambre, réduite à un lit, un lavabo, une serviette.
Elle a été invitée de force dans cette piaule pour servir d’objet.
Elle est là depuis peu, elle n’y restera pas bien longtemps, mais suffisamment pour ne plus exister ensuite.
Elle est 0,001 quelque chose ; un être parmi ces êtres que l’on désigne comme victime de la traite humaine.

 

Forclose
Création juin 2011 de Haïm ADRI
Durée : 45 min

Conception chorégraphique-sonore-vidéo : Haïm Adri
Interprétation : Noémie Lambert

Une coproduction de la Cie Sisyphe Heureux – Espace Dérives

 

Mots-clefs : , , , , , , , ,

Cie Sisyphe Heureux

114 bvd Gabriel Peri
94500 - Champigny-sur-Marne
tél. 01 47 06 23 03